Autres chroniques

A bit of what you fancy - 1990

Bitter sweet & twisted - 1993

This is rock ' n ' roll - 2001

Well oiled - 2004

Homewreckers And Heartbreakers - 2009


White Trash Blues - 2017

  White Trash Blues - 05.09.2017 - Album
 1. Cross Eyed Cat
 2. Boom Boom
 3. I Wish You Would
 4. Take Out Some Insurance
 5. Going Down
 6. Help Me
 7. Shame Shame Shame
 8. I’m Your Hoochie Coochie Man
 9. Leaving Trunk
 10. I’m a King Bee
11. Walking The Dog
12. Little Queenie
Si de l' importante masse de groupe de seconde zone (commercialement parlant et non pas qualitativement parlant) qui a pu sévir dans les années 80/90 il ne reste plus grand chose, certains ont réussi à survivre. C' est le cas des anglais de THE QUIREBOYS (repéré par Sharon Osbourne, la madame à Ozzy) qui année après année sortent des albums et jouent sur les scènes un peu partout en Europe mais aussi aux USA.
Après un flot continu de sortie d' album depuis 2014 (un par an) Spike & co se devait de ne pas laisser l' année 2017 sans une nouvelle œuvre.

"White Trash Blues" n' est pas un opus de nouvelles compos mais un album de reprise de standards du blues.
Il faut savoir que l' idée de départ était de participer au Ramblin 'Man Fair 2017 qui avait lieu du 28 au 30 juillet en Angleterre. Il s' agit d' un festival regroupant des groupes tels que SAXON, DOKKEN, Y&T, UFO ou encore ZZ TOP mais qui a aussi la particularité d' avoir une scène dédiée au blues. THE QUIREBOYS s' est produit sur cette scène blues. Il est fort possible que le groupe ce soit décidé suite à cette invitation à enregistrer et à sortir cet opus.

Keith Weir, le claviériste déclarait il y a peu : "Depuis que je suis enfant, j' adore le blues. J'avais l'habitude d'acheter le magazine "The Blues Collection" dans les années 90. J'ai toujours tous ces CD. C'est un genre que j'ai toujours aimé et faire cet album est un rêve devenu réalité." Donc, tout est dit.

THE QUIREBOYS (qui ont eu comme nom dans un 1er temps The Queerboys et The London Quireboys) ont eu l' intelligence de reprendre des morceaux pas trop 'mou du genou'. Il faut dire que si le Blues est l' essence même du Hard Rock, ceux qui aime headbanger sur le rock dur ne sont pas forcément aficionados de ce type de musique souvent trop posée.

Certaines reprise passeront surement mieux que d' autres car plus connues. Je pense notamment au "Boom Boom" de John Lee Hooker (paru initialement en 1962), au "I'm Your Hoochie Coochie Man" de Muddy Waters (1954), ou encore au "Little Queenie" de Chuck Berry (qui est ici plus ralenti que l' original de 1959).

D' autres sont peut être moins connu par les auditeurs lambda comme le "Shame Shame Shame" de Jimmy Reed (repris, entre autre, par AEROSMITH sur "Honkin' on Bobo") ou encore le "Help Me" de Sonny Boy Williamson et pourtant ils sont vraiment bon quand repris à la sauce THE QUIREBOYS.

Au final un album plutôt sympathique dans la ligné de "Honkin' on Bobo" d' AEROSMITH sauf que si Steven Tyler, Joe Perry & co en ont vendu 2,5 millions cela ne sera surement pas le cas de THE QUIREBOYS.
Pierrick - 10.09.2017
Musiciens: Spike - chant / Guy Griffin - guitare / Paul Guerin - guitare / Keith Weir - claviers / Nick Mailing - basse / Dave McCluskey - batterie
Producteur:
Label: Yer Rocka
Music Video: