Autres chroniques

The unity - 2017

  The unity - 05.05.2017 - Album
 1. Rise And Fall
 2. No More Lies
 3. God Of Temptation
 4. Firesign
 5. Always Just You
 6. Close To Crazy
 7. The Wishing Well
 8. Edens Fall
 9. Redeemer
 10. Super Distortion

11. Killer Instinct
12. Never Forget
The Unity est une nouvelle formation allemande qui... Argh nan, nan et nan. J'y arrive pas. Je n'y arrive vraiment pas. C'est parfaitement chanté par Gianba Manenti, c'est parfaitement produit aussi. C'est vrai : tout est parfaitement ajusté et y'a rien qui dépasse ! D'aucun diront, à l'allemande. Mais je ne céderai pas à la facilité. Si vous aimez le heavy-metal traditionnel, j'entends par là Judas-Priest, Dio et Accept. Si vous aimez surtout leurs descendants comme Firewind, alors il se pourrait bien que vous appréciez le nouveau poulain des usines steamhammer/SPV.
Formé autour de deux ex-Gamma Ray, le batteur Michael Ehré et le guitariste Henjo Richter, The Unity... Bah nan, décidément je n'y arrive pas. J'ai beau me repasser l'album en boucle. J'ai beau ne rien lui trouver de fondamentalement mauvais. Je ne parviens pas à m'enthousiasmer pour cet album. Il propose pourtant quelques moments intéressants. Par exemple, l'excellent riff de No more lies qu'un Wolf Hoffman ou qu'un Akira Takasaki ne renieraient pas. Ou bien encore, deux titres plus mélodiques comme Whishing well et Edens fall dont les refrains feront un tabac en live. Et puis il y a enfin, Redeemer cette excellente reprise d'un obscur titre de Rainbow... Nan, je vous fais marcher. Ce n'est pas une reprise du groupe de Ritchie Blackmore mais c'était tentant de vous le faire croire tellement ça y ressemble. Sur cette composition, une fois n'est pas coutume, le guitariste cesse de réciter le petit Zakk Wylde illustré ; celui des années 80 avec sa guitare qui fait « wiouwiou » ; faut vraiment arrêter avec ces harmoniques les gars. Alors, vous allez me demander qu'est-ce qui ne va pas avec cet album. Rien, enfin presque rien. Il faut quand même que je vous parle d'Always Just You. Cette composition démarre comme un titre de 69 eyes avant de basculer en mode pop le tout encore enrobé de ces fameux « wiouwiou » qu'affectionne tant le groupe d'outre-rhin... Ce mélange donne un peu mal au cœur à force. Et puis il y a Close to crazy et son refrain tout droit sorti d'un antique album de Judas Priest.
Du coup, vous allez insister et me redemander ce qui ne va vraiment pas avec cet album. Je vous l'ai dit : Rien ! Et ça à force, c'est chiant.
mOX - 05.05.2017
Musiciens: Gianba Manenti - chant / Henjo Richter - guitare Stef E - guitare / Sascha Onnen - claviers / Jogi Sweers - basse / Michael Ehre - batterie
Producteur: The unity
Label: Steamhammer / SPV
Music Video:
No More Lies