Autres chroniques

Snakecharmer - 2013

Second Skin - 2017

  Second Skin - 12.05.2017 - Album
 1. Sounds Like A Plan
 2. That Kind Of Love
 3. Are You Ready To Fly
 4. Follow Me Under
 5. I'll Take You As You Are
 6. Hell Of A Way To Live
 7. Fade Away
 8. Dress It Up
 9. Punching Above My Weight
 10. Forgive & Forget
 11. Where Do We Go From Here


Lorsque j’ai appris que Snakecharmer allait sortir un deuxième album, ma surprise a été grande. Depuis le temps et sans grandes nouvelles du groupe, j’aurais pensé que ce projet mené par (entre autres) Micky Moody et Neil Murray n’aurait été qu’un one shot, et pourtant… Il faut dire qu’entre temps Micky Moody a quitté le navire pour être remplacé par Simon McBride. Un guitariste relativement jeune (entendez par là qu’il a moins de cinquante ans) et que je ne connaissais pas mais en qui il m’a semblé voir une sorte de Joe Bonamassa irlandais: même look et même volonté de se rapprocher des grands des 70’s. Ce qui fait que le groupe est un curieux mélange entre des vétérans des années 70 (Neil Murray et Laurie Wisefield), des rescapés des années 80 (Chris Ousey et Harry James) et deux quadra aimant flirter avec les grands anciens (Adam Wakeman et Simon McBride). Je dois dire que l’album précédent ne m’avait pas plus convaincu que ça. La qualité était honnête, mais les titres peu mémorables et le tout manquait cruellement de mordant. Alors, la venue d’un membre plus jeune allait-il dynamiser tout cela ?

Dès le premier titre, on sait que le groupe n’a pas abandonné son Hard Rock typé 70’s. « Sounds Like A Plan » est plutôt sympa avec un bon riff et un bon refrain. Les influences du groupes sont clairement à aller chercher du côté de Bad Company et de Free comme sur « Follow Me Under » ou « That Kind Of Love », la fraicheur en moins. « Dressed It Up » est même quasi une réécriture de « All right Now ». Sur certains titres, le groupe ira lorgner du côté de Led Zeppelin comme sur « Where Do We Go From Here" qui rappelle un peu « Ten Years Gone », voir même des Rolling Stones sur « Forgive & Forget ». Le groupe nous offre une ballade, « Fade Away », qui n’est pas désagréable, mais globalement les titre sont des mid-tempo Hard Rock. Et à vrai dire, l’apport d’un autre guitariste ne se fait pas vraiment sentir. En fait c’est le problème du groupe, et ce depuis le début: ça joue bien, mais ça manque de personnalité et le tout reste trop sage. Au final, comme pour le premier album, on passe un moment agréable, mais on ne s’arrête vraiment sur rien et on n’a pas nécessairement de le réflexe d’y retourner. Ce qu’il faut souligner malgré tout, c’est l’excellent travail de Chris Ousey qui reste un chanteur trop méconnu et qui est celui qui apporte un peu de peps au groupe. Bref un album surtout pour les nostalgiques des groupes dans lesquels ont officié les musiciens présents (Whitesnake, Wishbone Ash, Thunder…etc).
The Wicker Man - 02.05.2017
Musiciens: Chris Ousey - chant / Laurie Wisefield - guitare / Simon McBride - guitare / Adam Wakeman - claviers / Neil Murray - basse / Harry James - batterie
Producteur:
Label: Frontiers Music Srl
Music Video:
That Kind Of Love