Autres chroniques


Show No Mercy - 1983

Haunting The Chapel - 1984

Live Undead - 1985

Hell Awaits - 1985


Reign in Blood - 1986

South of Heaven - 1988

Seasons in the Abyss - 1990

Decade of Aggression: Live - 1991


Divine Intervention - 1994

Diabolus in Musica - 1998

God Hates Us All - 2001

Christ Illusion - 2006

Repentless - 2015

  Repentless - 11.09.2015 - Album
 1. Delusions Of Saviour
 2. Repentless
 3. Take Control
 4. Vices
 5. Cast The First Stone
 6. When The Stillness Comes
 7. Chasing Death
 8. Implode
 9. Piano Wire
 10. Atrocity Vendor
11. You Against You
12. Pride In Prejudice
« Repentless » est le premier album de Slayer sans le regretté Jeff Hanneman remplacé par Gary Holt d’Exodus. C’est aussi l’album du retour de Paul Bostaph derrière les fûts suite à l’éviction (sans surprise...) de Dave Lombardo. On sent d’ailleurs que le groupe est revigoré et qu’il veut montrer à tous que sans Jeff, Slayer sait rester une redoutable machine à tuer.
 
La production est excellente, le son est clair et puissant et fait honneur aux tueries présentes sur cette galette. Mention bien pour le chant toujours aussi impressionnant d’Araya sur tous les morceaux.
 
L’album commence par un court instrumental « Desilusion Of Saviour » suivi de la tuerie toute furieuse speed « Repentless » qui fait un bien fou par où elle passe ! Le groupe est en très grande forme, c’est un titre 100 % old school qui fait du bien avec un super duel de guitares entre King et Holt. A noter un clip complètement cinglé de baston furieuse en prison avec en guest star le fameux Machete ! Ce morceau est d’ores et déjà un classique du groupe.
 
« Take Control » est un morceau typique de Slayer, bien efficace comme il faut avec un gros riff assez Hardcore pendant le refrain.
 
« Vices » est quand à lui dans la lignée des meilleurs morceaux modernes de Slayer. Vous headbanguerez comme des malades à son écoute.
 
« Cast The First Stone » avec son intro longue et pesante est un morceau très séduisant avec son gros riff qui tâche proche d’un certain « Mandatory Suicide ». Quand Slayer sort des morceaux comme celui ci on est au paradis (ou en enfer c’est selon…)
 
« When The Stillness Comes » est un morceau lent et oppressant comme seul Slayer sait le faire.
 
Retour aux gros mid tempi avec « Chasing Death » très punk hardcore dans l’esprit. Ça sent le headbanging et les pogos à plain nez !
 
« Implode » est un morceau lent qui va s’accélérer significativement et qui ressemble beaucoup aux morceaux que Metallica sortira sur « Hardwire ».
 
« Piano Wire » est un morceau qui avait été composé par Hanneman peu de temps avant son décès. Slayer a eu la bonne idée de l’intégrer à « Repentless ». C’est un beau testament pour les fans et le morceau mid tempo est bon.
 
« Attrocity Vendor » est lui aussi très hardcore. Vous aurez mal aux cervicales car le tempo est rapide. C’est un morceau de bonne facture.
 
« You Against You » est autre speederie intense de nos mongoliens préférés avec de gros solo de King et Holt plein de vibrato à l’intérieur de dedans. Le clip accompagnant ce titre est une pure folie de tuerie intense (je n'ai jamais vu quelqu'un planter et shooter autant de mecs à la fois). A ne pas mettre en fond d'écran quand votre belle mère passe chez vous (à moins que vous voulez l'égorger ou qu'elle fasse une crise cardiaque, mais ceci est un autre débat.)
 
« Pride In Prejudice » clôt l’album est c’est le morceau de trop. Il est lent et plutôt banal.
 
Certes, cet album n’a pas le côté malsain de quelques uns de ses prédécesseurs, n’empêche que « Repentless » est un album qui a permis au groupe de se rassurer suite au décès de Jeff Hanneman et également de faire plaisir aux fans. Ce n'est pas un chef d'oeuvre absolu du groupe mais le tout est cohérent et de bonne facture. On attend son successeur avec impatience quand Gary Holt aura participé aux compositions, parce que si on a sur la prochaine galette un mélange de Slayer/Exodus je dis voui et revoui!
Nikki - 24.08.2017
Musiciens:  Tom Araya - chant et basse / Kerry King - guitare / Gary Holt - guitare / Paul Bostaph - batterie
Producteur: Terry Date
Label: Nuclear Blast
Music Video:
Repentless - You Against You - Pride In Prejudice