Autres chroniques

Maneuvers - 2017

  Maneuvers - 20.06.2017 - Album
 1. Rational Woman
 2. More Than You’ll Ever Be
 3. Destroyer
 4. Bringing Me Down
 5. Just Couldn’t Stand the Weather
 6. Drown all the Evidence
 7. Anyway
 8. Lude
 9. Window Pain
 

Soyez franc, qui parmi vous peu se targuer d’avoir déjà entendu parler du groupe SASQUATCH ? Aller aller, il n’y a pas de honte à avouer ne pas connaitre. Moi-même, je reconnais bien volontiers être passé à coté de ce groupe jusqu’à aujourd’hui. Pourtant, SASQUATCH n’est pas un inconnu puisque ce groupe US compte pas moins de 5 albums à son actif (avec le petit nouveau dont je vais vous parler) et distille son Rock Stoner plombé depuis 13 ans maintenant (le premier et album éponyme du groupe étant paru en 2004).

SASQUATCH s’est formé à Los Angeles en 2001 et après 4 albums sortis à intervalle régulier (respectivement en 2004, 2006, 2010, et 2013), reviens sur le devant de la scène en 2017 avec un album flambant neuf sous le bras et un tout nouveau batteur. Et pas n’importe qui puisque pour remplacer Rick Ferrante, le groupe est allé chercher Craig Riggs, chanteur ( !?) de ROADSAW (autre groupe de Stoner qui bénéficie d’une coté de sympathie élevée auprès des fans du genre).

Les présentations faites, il est temps d’entrer dans le vif du sujet et de découvrir ce « Maneuvers » comme il se soit. Bon, autant vous le dire tout de suite, si le Stoner, les riffs qui Fuzz dans tous les coins, et le Rock/Hard plombé qui sent la poussière n’est pas votre came, vous risquez de ne pas vous y retrouver. Si par contre vous aimez vous faire cramer le crâne par un soleil de plomb, et que vous avez l’habitude de fréquentez la tente VALLEY du HELLFEST chaque année, cet album devrais vous interpellez quelque part.

En 38 minutes, SASQUATCH nous donne une leçon d’efficacité et fait parler la poudre dès l’opening track «Rational Woman », Heavy et plombé à souhait. On pense aux pionniers KYUSS mais aussi à la première période des QUEENS OF THE STONE AGE tout au long de cet album qui laisse deviner quelques petites influences Psychédéliques mais aussi Sudiste pas désagréables du tout. Les mecs de SASQUATCH ont également du écouter SOUNDGARDEN lorsque ceux-ci ont balancé à la face du monde des albums comme « Louder Than Love » et « Badmotorfinger » car on trouve de ci de là quelques petits signes « Soundgardien ».

La mélodie n’a pas été oubliée et au détour de morceaux comme « Destroyer » ou « Drawn all the Evidence », on se surprend à reprendre le refrain après 2 ou 3 écoutes. Pas de doute, cet album est de belle facture quand on est sensible à ce genre de Stoner et nul doute que d’autres morceaux de cet album comme par exemple le très bon « Just Couldn’t Stand the Weather » sauront vous apporter votre ration de morceaux gorgés d’huile de vidange.

Un bon squeud à écouter à fond les ballons !
Jean Philippe - 10.07.2017
Musiciens: Keith Gibbs - chant, guitare / Jason Casanova - basse / Craig Riggs - batterie
Producteur:
Label: Mad Oak Records
Music Video: