Autres chroniques

Reflections Of A Shadow - 1990

Ghosts - 1999

Soundchaser - 2003

From the cradle to the grave - 2004


Speak of the dead - 2006

Seasons of the black - 2017

  Seasons of the black - 28.07.2017 - Album
 1. Season Of The Black
 2. Serpents In Disguise
 3. Blackened Karma
 4. Time Will Tell
 5. Septic Bite
 6. Walk Among The Dead
 7. All We Know Is Not
 8. Gaia
 9. Justify
 10. Bloodshed In Paradise
 11. Farewell
Cd Bonus    
1. Adoration
2. Southcross Union
3. Assorted By Satan
4. Faster Than Hell
5. Sword Made Of Steel
6. Down To The Bone
« Seasons of The Black » est le petit dernier de la très longue et riche discographie du groupe allemand. Ces stakhanovistes du metal teuton ont sorti leur précédent opus il y a à peine un an et reviennent très vite avec ce « Seasons of The Black » assez similaire à son prédécesseur.
 
Le groupe a en effet choisi le même producteur et le même studio pour enregistrer et cela se sent. Le résultat rendu est très bon. La production est exemplaire, claire et puissante à la fois. Chaque instrument est à sa place.
 
Rage depuis quelques temps a durci le ton et c’est ce que l’on peut une fois de plus ressentir à l’écoute de cette galette. En effet, dès l’entame avec le le très thrash aux relents progs « Seasons Of The Black » le ton est donné, on aura pas un album de berceuses.
 
« Serpents Of Disguise » et « Time Will Tell » (et ses chœurs ultra mélodiques) sont des morceaux typiques du groupe qui vous feront sans aucun doute headbanguer et feront plaisir à tout fan de heavy metal à l’allemande.
 
Bien heavy et mélodique comme il faut avec sa grosse intro de basse et son gros pré-refrain, « Blackened Kharma » vous fera sans aucun doute plaisir et taper du pied.
 
Le mid tempo à tendance thrasy « Septic Bite », très accrocheur vous exercera les cervicales.
 
Plus sombre et Thrash, « Walk Among The Dead » est également une belle réussite.
 
« All We Know Is Not » est assez anecdotique.
 
Les 4 derniers morceaux, « Gaia », « Justify », « Bloodshed In Paradise » et « Farewell » sont les 4 pièces d’une longue suite intitulée « The Tragedy Of Men ». Bien construite, hyper mélodique avec des gros soli, cette réflexion de Peavy Wagner sur l’humanité (de sa création à son extinction en mettant en avant la soif du pouvoir, les guerres, etc.) est une belle réussite. Rage renoue ainsi avec les concepts pour notre plus grand plaisir.
 
A noter que le groupe a réenregistré 6 de leurs morceaux de la période pré Rage quand le groupe s’appelait Avenger. Ne connaissant pas les versions originales, je peux vous dire qu’il s’agit effectivement de metal à l’ancienne très efficace qui vous fera headbanguer comme un malade !
 
C’est donc un retour gagnant pour Rage qui a su, à défaut de se renouveler (mais est-ce que c’est ce que l’on leur demande?), sortir un bel album faisant honneur à leur très riche discographie.
Nikki - 16.08.2017
Musiciens: Peter Wagner - chant, basse / Marcos Rodriguez - guitare / Vassilios Maniatopoulos - batterie
Producteur: Rage
Label: Nuclear Blast
Music Video:
Season Of The Black - Blackened Karma