Autres chroniques

To Mock A Killingbird - 1993

  To Mock A Killingbird - 17.08.1993 - Album
 1. Anesthesia
 2. Did I Hear You Say
 3. Make Believe (jesus Freak)
 4. Powerless
 5. Junk Mail
 6. Love To Turn You On
 7. Nobody Listens
 8. Do You Know How To Rock
 9. Letter To Myself
 10. Torn And Tied
 11. This Means War

12. Love
13. Sick Kid
Plusieurs groupes ayant adopté le nom de PARIAH ont sévi dans le paysage Hard/Metal. Par exemple, on recense sur le site Spirit Of Metal au moins 4 groupes originaires des USA s'appellant ainsi. Il y avait également un groupe canadien nommé PARIAH qui officiait dans le Heavy Metal à la fin des 80's. Celui dont je vais parler dans cette chronique vient (ou plutôt venait) du Texas, de San Antonio plus précisément, et oeuvre dans le Hard/Heavy-Rock US. Signé chez Geffen en 1991, ce quintette doit attendre l'année 1993 pour sortir son premier album "To Mock A Killingbird", lequel a été produit par Tom Werman.

Lorsqu'on regarde la pochette de cet album, on est loin de se douter que celui-ci est orienté Hard US (on pense alors à quelque chose de plus foncièrement Metal). Pourtant, PARIAH joue un Heavy-Rock hargneux, influencé par SKID ROW et DANGEROUS TOYS. D'ailleurs, le vocaliste de DANGEROUS TOYS Jason McMaster a co-écrit un des titres de cet album. Par ailleurs, on remarquera qu'au verso du CD, les musiciens portent des masques d'animaux, ce qui a dû donner des idées à MÖTLEY CRÜE pour l'artwork de "Generation Swine" 4 ans plus tard...

Venons-en à ce "To Mock A Killingbird", à présent... Celui-ci a son lot de compos Heavy-Rock US en béton. Vous voulez des exemples ? Commençons par "Anesthesia", titre énergique qui envoie méchamment la purée avec un refrain venimeux, hypnotique, une rythmique offensive et un intermède calme, planant au milieu de la chanson (visiblement, SKID ROW a laissé des traces dans le paysage du Hard US). On peut aussi citer sans problème "Did I Hear You Say... ?", une speederie aux relents punkisants prononcés qui défoule, "Make Believe (Jesus Freak)" qui alterne couplets calmes, mélancoliques et refrain plus musclé, secoué avec un final résolument agressif, "Powerless", un mid-tempo surpuissant, tranchant aux allures de rouleau compresseur entrecoupé d'un court intermède plus doux (sorte d'accalmie au milieu d'une tempête) avec en point d'orgue le chanteur (David Derrick) déchaîné qui laisse s'exprimer son côté déjanté. "Love To Turn You On" est un titre Hard US tendance Sleaze assez proche de DANGEROUS TOYS, de facture classique, mais efficace et l'aspect mélodique est bien mis en valeur sur les couplets. Le mid-tempo crade "Nobody Listens" s'inscrit plus ou moins dans la même veine. Avec "Do You Know How To Rock", on entre en plein territoire Big-Rock: ce titre swingue, évolue crescendo jusqu'au refrain explosif, qui vous pulvérise la tête. Les guitares et la basse se répartissent l'espace sonore et, en guise de feu d'artifice, d'apothéose, le groupe inclut une jam finale. On peut aussi ajouter comme autres bons titres la power-ballad "Letter To Myself", poignante, mélancolique et avec un refrain musclé, ou encore des titres plus incisifs tels que le rapide "Sick Kid", aux guitares virevoltantes, et "This Means War", un titre Heavy-Rock groovy par moments sur le fil du rasoir.

En revanche, l'autre ballade de l'album "Junk Mail", est plutôt moyenne, un peu laborieuse, malgré quelques passages hargneux de bon ton, et "Torn & Tie" est une compo Hard Rock poussive, sans envergure. Quant à "Love", c'est un instrumental acoustique anecdotique.

Cet unique album de PARIAH est dans l'ensemble d'un bon cru. Le chanteur David Derrick a un timbre de voix proche de celui de Jason McMaster et dynamite comme il se doit les compos. La production brute de "To Mock A Killingbird" est également un plus non négligeable. Malgré les qualités de cet album, celui-ci est resté dans l'anonymat et PARIAH a, par la suite, disparu de la circulation.
Trendkill - 24.06.2017
Musiciens: David Derrick - chant / Jared Tuten - guitare / Kyle Ellison - guitare / Sims Ellison - basse / Shandon Sahm - batterie
Producteur: Tom Werman
Label: Geffen
Music Video: