Autres chroniques

Nevermind - 1991

In Utero - 1993

  In utero  - 1993 - Album
 1. Serve The Servants
 2. Scentless Apprentice
 3. Heart-shaped Box
 4. Rape Me
 5. Frances Farmer Will Have Her Revenge On
 6. Dumb
 7. Very Ape
 8. Milk It
 9. Pennyroyal Tea
 10. Radio Friendly Unit Shifter

11. Tourette's
12. Gallows of Rubing Alcohol
« In Utero » est le 3eme album et le dernier du vivant de Kurt Cobain. Ici, contrairement à « Nervermind » le son est 1000 fois plus crade et brut ; Cobain a été déçu de la (pourtant bonne) production de ce dernier. Un retour aux sources donc.
 
« In Utero » est un album riche, bien composé où les chansons calmes comme « Dumb », « Pennyroyal Tea » ou « All Apologies » côtoient des chansons violentes comme « Milk It », « Tourette’s » ou « Scentless Apprentice ».
 
Les paroles sont très travaillées, elles peuvent être interprétées de plusieurs façons ; elles semblent à première vue simples voire incompréhensibles ou au mieux incohérentes mais en fait des milliards de choses sont cachées. Cela est même amusant d’essayer de les décrypter et de les interpréter.
 
Son de guitare déglingos, larsens, accords simples tout est étrangement cohérent et colle parfaitement à toutes les compos présentes sur cette galette.
Le son de batterie de Dave Grohl a une réverbération qui se marrie à merveille aux riffs torturés de Kurt.
Enfin la basse de Novoselic est également simple mais diablement efficace.
Nirvana a toujours été un groupe paradoxal, tout à l’air simple et cradingue et est paradoxalement très travaillé. Le tout se marie à merveille et montre finalement que sous cette relative simplicité le groupe a su trouver LA formule magique que peu de groupes peuvent se vanter d’avoir trouvé...
 
Les paroles sont bien plus négatives, voire nihilistes qu’à l’accoutumée et l’on perçoit même quelques intentions suicidaires de Kurt Cobain sur des chansons comme « Frances Farmer Will Have Revenge On Seattle » ou sur « Scentless Apprentice » où Kurt fait un parallèle entre le film « Le Parfum » et sa vie/carrière.
L’album pour la petite histoire a failli s’appeler « I Hate Myself And I Want To Die » du nom d’une compo qui n’apparaîtra pas sur ce skeud.
 
« Rape Me » est la chanson la plus connue de cet album. Bien ficelée, elle montre à quel point Kurt Cobain se sent pénétré dans sa vie privée et le dégoût que cela lui inspire.
 
« Heart Shapped Box » est une chanson qui parle de l’histoire d’amour mi figue mi raisin entre Kurt Cobain et Courtney Love
 
Punkeries intenses comme « Milk It » où l’on ressent un mal de vivre évident ou « Very Ape », « Radio Friendly Unit Shifter » voire « Serve the Servant », Nirvana (tout du moins Kurt) s’interroge sur le sens de son succès commercial qu’il n’accepte pas.
 
« Tourette’s » est le morceau punk par excellence made in Nirvana. Destroy et déglingué le groupe à l’instar du fameux syndrome est bourré d’insultes.
 
A noter une plage cachée « Gallows of Rubing Alcohol » qui est une improvisation où Nirvana se fout de la gueule ouvertement de la mode vestimentaire grunge.
 
Cet album est bien plus intéressant et subtil que son prédécesseur « Nevermind ». Bien que moins connu que ce dernier, « In Utero » est certainement LE chef d’œuvre de Nirvana. Aucune chanson n’est à jeter. Serait-ce l’album le plus abouti de la fameuse scène grunge ? J’en ai bien l’impression... 
Nikki - 15.06.2017
Musiciens: Kurt Cobain - chant, guitare / Krist Novoselic - basse / Dave Grohl - batterie / Jason Everman – guitare
Producteur: Jack Endino
Label: Sub Pop
Music Video:
Heart-shaped Box