Autres chroniques

Altars of madness - 1989

Blessed Are The Sick - 1991

Covenant - 1993

Entangled in chaos-live - 1996

Illud Divinum Insanus - 2011

  Illud Divinum Insanus - 07.06.2011 - Album
 1. Omni Potens
 2. Too Extreme!
 3. Existo Vulgoré
 4. Blades For Baal
 5. I Am Morbid
 6. 10 More Dead
 7. Destructos Vs The Earth / Attack
 8. Nevermore
 9. Beauty Meets Beast
 10. Radikult
 11. Profundis - Mea Culpa


Sorti en 2011 « Illud Divinum Insanus » saluait le retour au bercail du très charismatique chanteur/bassiste David Vincent. David Vincent qui justement a composé la majorité des morceaux de l’album contrairement aux us et coutumes du groupe.
 
L’album débute avec « Omni Potens » introduction moyen âgeuse dans l’esprit, lente martiale ponctuée d'hurlements répétés en boucle et d’un tempi lent. On attend, on est fébrile on veut du gros qui tâche !
 
« Too Extreme » déboule. Mais, mais, ce n’est pas du death à la Morbid, c’est très indus metal, brutal certes, mais nous on veut du DEATH METAL !!! Après tout, on devrait pas êtres surpris, David Vincent a braillé avec les Genitorturers et Morbid avait sorti les « Laibach Remixes », mais bon…
 
Il faut attendre le 3eme titre « Existo Vulgore » pour enfin avoir la banane. Batterie façon mitraillette, riffs acérés démoniaques, braillages insensés. Ouf ! Morbid Angel tartine et ça du bien (ou du mal ça dépend de quel point de vue et qui écoute)
.
« Blades for Baal », trou de balle, est également un titre Morbid pur jus sans surprise. C’est un bon morceau, mais les gars ont fait mille fois mieux dans le passé.
 
« I Am Morbid » est un très bon morceau et est probablement le plus accessible musicalement pour tous ceux qui ne connaissent pas le groupe. C’est un mid tempo bien heavy avec un gros gros refrain qui tâche. On suspecte le groupe de ne pas avoir composé ce titre pour eux mais les curieux qui les voient en concert ou en festival sans les connaître dans le but de rameuter. A noter un très bon solo de Trey Azagthot bien technique et rapide. So I Am MORBIDDDD
 
« 10 More Dead » est également un morceau au tempi lent (enfin c’est relatif, c’est Morbid Angel!) qui passe très bien. Le refrain est entêtant. Puis le groupe accélère de façon significative le tempo avec blast beats en veux tu en voilà pour annoncer un solo démentiel. Une belle réussite.
 
« Destructos Vs Earth/Attack » est un retour au Morbid Angel industriel. Contrairement à « Too Extreme », celui ci est bien réussi. Le morceau est hypnotique, martial bien rentre dedans. On en redemande. Je réalise qu’en tant de fan du groupe, ce type morceau a divisé les fans hardcore du groupe.
 
« Nevermore » est LE morceau de l’album, exactement ce que l’on attend de Morbid : des blast beat, des rythmiques « tritoniennes », chant hurlé et braillé. Un morceau pur Death Metal.
 
« Beauty Meats Beast » est un autre morceau death metal bien ficelé avec un très bon solo mélodique.
 
« Radikult » est un morceau très étrange. Intro façon outlaw country, speederie industrielle. On est plus proche d’un Rob Zombie dans l’esprit. Réussi musicalement mais en aucun cas ce que l’on attend de Morbid Angel…
 
« Profundis / Mea Culpa » est encore un morceau industriel mais qui sent le remplissage à plein nez. Ce morceau est mauvais et c’est fort dommage de finir un album sur une note négative.

Illud est un album qui a ses qualités et des moments forts mais qui reste très controversé en raison d’un trop grand nombre de morceaux indus pas vraiment réussis.
Nikki - 19.06.2017
Musiciens: David Vincent - chant, basse / Trey Azagthoth - guitare et claviers / Destructhor - guitare / Tim Yeung - batterie
Producteur: Morbid Angel et Juan Gonzalez
Label: Season of Mist
Music Video:
Existo Vulgoré