Autres chroniques

In The Beginning - 2017

  In The Beginning - 13.04.2017 - Album
 1. 1,618 (Instrumental)
 2. Rhythm Of Glee
 3. Black Nuptials
 4. Stormy Sky
 5. Monk Soldier
 6. The Emerald
 7. No Horizon
 8. Violet Revolution
 9. Earl Of March
 10. Messiah (Instrumental)
 11. Heretic Games

A l’origine de LUNATIC POWER, il y a Klod ROK, ex bassiste d’ADX, mais aussi de SHANNON, THINK et TAÏ PHONG (groupe plus connu pour avoir eu en son sein dans les années 70s le légendaire Jean-Jacques GOLDMAN). Par ailleurs, Klod a été dans les années 80s le chanteur de DER KAISER, bien plus connu pour nous que TAÏ PHONG. Jérôme quant à lui est l’ancien batteur du groupe DEMON TOOL, ayant joué notamment sur l’album « Soleil Rouge ». Pour finir les présentations, Jolly Roger que je découvre peut-être en même temps que vous, est un guitariste émérite, assez jeune encore, mais ayant déjà publié des EP instrumentaux dans le genre de ses influences que sont SATRIANI, VAI, et autre Gary MOORE.

Autant l’avouer, je n’avais accroché que moyennement à la première démo de LUNATIC POWER. Certainement dû au fait que le son était simplement celui d’une démo. Parfois nous en demandons de trop, surtout à l’ère du numérique. Finalement, après écoute d’un des nouveaux titres, de l’album cette fois-ci, je me décide à acheter ce « In The Beginning », simplement parce que mon oreille a percuté sur le chant. Oui parfois cela suffit amplement.

Donc LUNATIC POWER est un power trio, et comme souvent dans cette configuration, ça décrasse sévère. Le groupe allie puissance des riffs et finesse des compositions pour notre plus grand bonheur. Des titres qui vont à l’essentiel, percutants, épaulés par la voix de Klod, qui pour moi est la révélation de cet album. Je ne m’attendais pas à tant de professionnalisme de sa part dans ce registre vocal. Il faut bien dire que depuis DER KAISER je ne l’avais plus vraiment entendu chanter et sur la démo je n’avais pas fait le rapprochement avec lui. Et puis, DER KAISER je ne suis pas fan, et ça remonte à très loin maintenant. Nous disions donc que le chant sur ce « In The Beginning » est littéralement habité, d’une justesse métronomique, assez haut perché, mais sans jamais dérailler ni faillir. D’ailleurs, LUNATIC POWER me fait sacrément penser à GRIP INC, l’ancien groupe de Dave LOMBARDO et du regretté Gus CHAMBERS. Dans l’optique et l’approche musicale ce sera l’influence qui me viendrait en priorité, une musique heavy mais parfois à la limite du thrashisant, mais finalement mélodique quand il le faut. Après il ne faudrait surtout pas réduire LUNATIC POWER à une influence, leur univers est assez unique, surtout dans le Metal français actuellement.

Niveau production, c’est béton, rien à redire, l’équilibre et le mix sont parfait. Les riffs de guitares sont acérés, les soli non moins attrayants et ciselés. Nul doute, Jolly Roger a fait un super boulot sur ce disque. Indéniablement, il est le gratteux qu’il fallait à cette formation. La section rythmique basse/batterie entraîne le tout comme il faut, ça carbure au supercarburant cette affaire, et sans pollution.

Pour les titres, pour entrer un peu plus dans la précision, il n’y pas vraiment de titres faibles. Certes certains me font sacrément saliver, tel que « Violet Revolution » dont les paroles sont une ode à la vie. Sans compter que son refrain est énorme. Ce morceau est un tube et se devra d’être joué live.
Autre tuerie, « Monk Soldier » est assez jouissif, rythmique massive et refrain guerrier, il fait son effet. Des touches de prog font parfois leurs apparitions comme sur l’intro de No Horizon, une intro fleurant bon les influences IRON MAIDEN. Idem avec « The Emerald », superbe titre doté d’une belle intro, au rythme plus mid-tempo que le reste du disque, mais qui met particulièrement bien en valeur la voix de Klod, qui pour l’occasion est très émouvante. D’ailleurs après quelques écoutes de l’album, il apparait clairement qu’il a mis beaucoup de lui dans ce disque, ce n’est pas possible autrement. Il y a eu un très gros travail tant vocalement que musicalement pour arriver à ce résultat.

Cet album comme vous l’aurez compris est une révélation. Un des meilleurs skeuds sortis cette année en France. J’ose espérer que LUNATIC POWER ne s’arrêtera pas en si bon chemin, comme cela arrive souvent, malheureusement. En attendant, il est un de mes albums de l’année d’ors et déjà. Une belle réussite, qui ne tiendrait qu’à vous pour qu’elle devienne un « succès ».  Je mets des guillemets, on est en France, ne l’oublions pas !
VolumenBrutal 04.06.2017
Musiciens: Klod Rock – basse, chant / Jolly Roger – guitare / Jérôme – batterie
Producteur:
Label: Brennus
Music Video: