Autres chroniques

The Birthday Eve - 1981

Law of Devil's Land - 1983


Live-loud-alive - 1983

Thunder in the East - 1985

Lightning Strikes - 1986

Hurricane Eyes - 1987

Soldier Of Fortune - 1989

On The Prowl - 1991

Loudness - 1992

Once And For All - 1994

Pandemonium - 2002


Racing - 2004

Thunder in the East - Box Set - 2015

  Loudness - 10.06.1992 - Album
 1. Pray For The Dead     
 2. Slaughter House     
 3. Waking The Dead     
 4. Black Widow     
 5. Racing The Wind     
 6. Love Kills     
 7. Hell Bites (From The Edge Of Insanity)     
 8. Everyone Lies     
 9. Twisted     
 10. Firestorm


Après les départs de Yamashita (Basse) et de l’excellent Mike Vescera au chant parti rejoindre le plus « Delonien » des guitaristes j’ai nommé Yngwie Malmsteen, et l’arrivée de leurs remplaçants Masaki Yamada ancien chanteur D’EZO et celle Taiji Sawada ex X-Japan à la basse, Loudness nous livre ici son album le plus heavy et disposant probablement de la meilleure production qu’ils ont eu à ce jour.
Contrairement aux deux albums précédents qui sonnaient peut être trop US, on assiste à un retour aux sources bienvenu.
 
Autant le dire de suite, cet album injustement sous-estimé mérite une oreille très attentive tant il est riche et bien construit le tout en étant IMMÉDIATEMENT accessible et accrocheur pour tout fan de hard rock / heavy qui se respecte.
Akira Takasaki nous livre ici quelques uns de ses plus beaux soli (notamment la partie néo classique sur Hell Bites), la rythmique est très solide et efficace avec une basse ronronnante qui ne se contente pas de suivre à la lettre les riffs de guitare.
Enfin le chant éraillé limite bluesy de Yamada est de tout premier ordre et très expressif et bien supérieur à ce qu’il pouvait faire avec EZO.
 
Speederies intenses (Racing the Wind, Hell Bites, Firestorm), Mid Tempo (Prey For Dead, Slaughter House, Waking the Dead), Intro bluesy puis heavy hypnotique (Love Kills), Riffs hyper technique (Black Widow) rien ne manque à l’appel faisant de cet album le plus varié de leur carrière.
 
Comme d’habitude cela riffe à tout va, les soli sont tous plus excellents et techniques les uns que les autres. Vous vous surprendrez plus d’une fois a secouer la tête comme un fou et à taper du pied frénétiquement voire même à brailler quelques refrains bien sentis. Sincèrement ne passez pas à côte de chef d’œuvre méconnu, prenez la peine de l’écouter vous ne serez pas déçus.
Nikki - 12.05.2017
Musiciens: Akira Takasaki - guitare / Masaki Yamada - chant / Taiji Sawada - basse / Munetaka Higuchi - batterie
Producteur: Akira Takasaki, Jody Gray
Label: Warner Music Japan
Music Video: