Autres chroniques

I - 1969

II - 1969

III - 1970

IV - 1971

Houses of the holy - 1973

Physical graphiti - 1975

Presence - 1976

The songs remain the same - 1976

In trought the out door - 1979

CODA - 1982

BBC Sessions - 1997

How the West Was Won - 2003

Celebration Day - 2012

  Celebration Day - 19.11.2012 - Album
 1. Good Times Bad Times
 2. Ramble On
 3. Black Dog
 4. In My Time of Dying
 5. For Your Life
 6. Trampled Under Foot
 7. Nobody's Fault but Mine
 8. No Quarter
 9. Since I've Been Loving You
 10. Dazed and Confused
 11. Stairway to Heaven

12. The Song Remains the Same
13. Misty Mountain Hop
14. Kashmir
15. Whole Lotta Love
16. Rock and Roll
Il en aura fallu du temps avant de l’entendre ce Live ! J’envie les heureux veinards qui ont pu assister à ce concert exceptionnel du Zep, reformé pour commémorer le décès de Ahmet Ertegun. Selon le livre Guiness des Records, ce fut le concert unique qui eu le plus de demandes. En effet, 20 millions (!!!) de personnes ont fait une demande de ticket.
Deuxième et peut être ultime concert du Zep depuis le décès de John Bonham, Led Zep accueille ici le meilleur batteur à ce poste à savoir Jason Bonham, fils du précédent.
 
Enregistré à l’O2 Arena de Londres le 10 décembre 2007, Led Zep nous livre un bon condensé de quelques uns de leurs meilleurs morceaux. Et force de constater, ils ont de beaux restes les vieux ! Plant a toujours cette voix hypnotique tour à charmeuse, bluesy, agressive, expressive. John Paul Jones joue toujours aussi bien. Page lui reste un Dieu de la guitare, son son est toujours aussi jouissif à écouter. Jason quand à lui est bien le digne fils de son père, vous savez les frappes pachydermiques çà doit être dans les gênes !
 
Le début commence de façon magistrale avec la triplette « Good Times Bad Times », « Ramble On » et « Black Dog ». Comment se relever après ça ? Et bien mon cher, on ne peut pas c’est inhumain ! D’autant plus que « In My Time Of Dying » enchainé de suite et là on frise le sublime, c’est du blues, c’est du rock que dis-je du hard ? Non c’est de la musique tout simplement.
Direct du gauche avec « For Your Life » puis direct du droit avec « Trampled Underfoot », on est déjà à terre et aux anges tellement le concert touche au sublime ! Led Zep, n’a même pas fini son set que l’on se rappelle soudain, que ce sont eux les DIEUX ULTIMES du Hard Rock, personne ni aucun groupe ne leur arrivera jamais à la cheville.
Blues qui tue avec « Nobody’s Fault But Mine » puis « No Quarter ». Oui le groupe ne fait pas de quartier, on est bien anéantis pour notre plus grand plaisir.
 
La je sors le 2eme disque et paf re-triplette de titres à rallonge mortels avec « Since I’ve Been Loving You » enchaîné de « Dazed And Confused » puis « Stairway to Heaven ». Même morts on jouit intérieurement, on accède aux portes du paradis tellement c’est bon !
Enfin les 5 dernières chansons du concert tuent alors que tu es déjà mort (est-ce bien possible ? J’en doute;) ) avec « Song Remains The Same », « Misty Mountain Hop », « Kashmir », « Whole Lotta Love » et le final qui conclu magistralement « Rock N’Roll ».
 
16 titres seulement ? Oui mais 16 titres qui composent une set lit extraordinaire. Vous n’avez pas encore compris ? Écoutez le ou encore mieux regardez le DVD ! Où alors, comme moi ou des millions de personnes, rêvez d'une improbable formation et une tournée des stades du monde entier.
Nikki - 07.06.2017
Musiciens: Jimmy Page - guitare / Robert Plant - chant / John Paul Jones - basse / Jason Bonham - batterie
Producteur: Jimmy Page
Label: Atlantic, Swan Song
Music Video: