98 live Meltdown - 1998 - Album
CD 1
The Hellion
Electric Eye
Metal Gods
Death Row
Grinder
Rapid Fire
Blood Stained
The Sentinel
Touch Of Evil
Burn In Hell
The Ripper
Bullet Train
Beyond The Realms Of Death
Death Row


CD 2
Metal Meltdown
Night Crawler
Abductors
Victim Of Changes
Diamonds & Rust
Breaking The Law
The Green Manalishi
Painkiller
You've Got Another Thing Coming
Hell Bent For Leather
Living After Midnight
Ce « Live Meltdown » de Judas Priest est le premier Live du groupe sorti en double CD avec Ripper Owens au Chant. Pour tous ceux qui à l’époque doutaient de la capacité de Ripper de reprendre les meilleurs standards du groupe britanique, cette galette a remis les pendules à l’heure.
 
Bien que les morceaux de ce live ont été enregistrés sur différents concerts, on est agréablement surpris par l’uniformité et la qualité du son. Les producteurs ont du s’arracher les cheveux pour obtenir un si bon résultat.
 
Pendant la période Owens, Judas Priest sonnait plus heavy et plus moderne. Cela se ressent même sur les vieilles chansons du combo. Cela avait le mérite de dépoussiérer ces tueries intemporelles.
 
L’entame du CD est carrément mortelle avec le quarté gagant « Hellion/Electric Eye », « Metal God », « Grinder » et « Rapid Fire ». Ripper nous montre qu’il fait partie des tous meilleurs chanteurs de Heavy Metal qui soient.
« Blood Stained » est le premier morceau présenté venant de « Jugulator » et l’on constate que ce morceau passe sacrément bien l’épreuve du live. Brutal à souhait, vos cervicales vous remercieront ! Les autres morceaux de « Jugulator » prennent une dimension insoupsonnée en concert, et vous permetront de vous réconcilier avec cet album sous estimé. Mention très bien aux « Burn In Hell », « Death Row » et « Bullet Train ».
 
On sent le groupe soudé et revigoré, écoutez ces versions démentielles de « Breaking The Law », « The Ripper » ou « Metal Meltdown » pour vous en convaincre.
Ripper touche au sublime avec « Beyond The Realm Of Death ». Par contre il restera en dessous de Halford sur « Victim Of Changes » et « Painkiller » bien que ces morceaux soient interprétés de façon convaincante.
Le final avec « You’ve Got Another Thing Coming », « Hell Bent For Leather » et « Living After Midnight » est carrément jouissif et parfait.
 
Dommage qu’après ce live réussi et un très bon « Jugulator », le groupe sortira un « Demolition » très moyen. Ripper Owens restera à jamais le SEUL chanteur capable de remplacer Rob Halford.
Nikki - 17.08.2017
Musiciens: K.K. Downing-guitare/Glenn Tipton-guitare/Tim Owens- Chant/Scott Travis- Batterie /Ian Hill-basse
Producteur: Judas Priest, Sean Lynch
Label: SPV/Steamhammer
Music Video: