Autres chroniques

Deicide - 1990

Legion - 1992

Once Upon The Cross - 1995

The Stench Of Redemption - 2006

  Once Upon The Cross - 18.04.1995 - Album
 1. Once Upon The Cross
 2. Christ Denied
 3. When Satan Rules His World
 4. Kill The Christian
 5. Trick Or Betrayed
 6. They Are The Children Of The Underworld
 7. Behind The Light Thou Shall Rise
 8. To Be Dead
 9. Confessional Rape
 

9 titres, 9 condensés de satanisme pur, « Once Upon The Cross » ne fait pas dans la dentelle.
La première chose qui frappe, c’est bien évidemment cette pochette oh combien provocante avec Jésus Christ sous un linceul, seul les scarifications du crucifix sont présentes.
Quant au contenu musical de cette rondelle, hé bien Satan l’habite ! Il n’y a pas de tromperie sur la marchandise, la bande de Benton et des frères Hoffman déversent tout le bien (plutôt tout le mal, question de point de vue;) ) sur la religion chrétienne et sur le Diable.
 
Les textes sont vomitifs et plein de haine sur la religion sur « Once Upon The Cross », « Confessionnal Rape » ou « Kill The Christians » ou sont ciselés à la gloire du Malin sur « When Satan Rules His World » ou « Behind The Light Thou Shall Rise » par exemple, Deicide est décidément un groupe de Death Metal sans compromis.
 
La production est quant à elle meilleure que sur les opus précédents. Un très bon point pour le chant de Glenn Benton qui est étonnamment compréhensible pour un groupe de cette brutalité. Ce chant d’ailleurs met en valeur les textes des titres précités. Les refrains sont chantés (oui bon, braillés!) par un possédé et sont tous immédiatement mémorisables.
 
Musicalement ? Ça bastonne sec, ça cogne, c’est du brutal voire même du très brutal ! Les riffs sont incroyablement heavy et accrocheurs, écoutez le riff d’intro de « When Satan Rules His World » pour voir, vous m’en direz des nouvelles ! Plus maléfique tu meures !
Ces 9 brûlots bien qu’étant gorgés de blast beats sont variés. Aucuns titres ne se ressemblent et c’est un des gros avantages de cette galette contrairement à beaucoup d’autres albums du genre. Vous l’aurez compris, il n'y a aucune ballade ni de chanson d’amour (quoique entre Deicide et Satan c’est un peu la même chose).
 
Tous les titres ici sont donc fort bien réussis et font que « Once Upon The Cross » est un classique du Brutal Death.

« Once Upon The Cross », bande originale de l’enfer ? Je veux mon n’veu !
Nikki - 13.07.2017
Musiciens: Glen Benton - chant, basse / Eric Hoffman - guitare / Brian Hoffman - guitare / Steve Asheim -batterie
Producteur: Deicide, Scott Burns
Label: Roadrunner Records
Music Video:
Once Upon The Cross