Autres chroniques

Degreed - 2017

  Degreed - 25.08.2017 - Album
 1. Sugar
 2. Shakedown
 3. Save Me
 4. Tomorrow
 5. Animal
 6. If Love Is A Game
 7. Evil Eye
 8. War!
 9. Lay Me Down
 10. Nature Of The Beast
 11. Silence

Encore un groupe suédois qui va faire parler de lui car DEGREED en est à son 4ème album après Life, Love, Loss en 2010, We Don’t Belong en 2013 et Dead But Not Forgotten en 2015. Le petit dernier portant le nom du groupe, il y a fort à parier qu’il va défrayer la chronique ! Les 11 titres imprègnent un rythme mélodique continuel, faits de modernité et d’énergie rock dévastatrice, c’est bien le mot ! Emmenés par leur chanteur Robin ERICSSON, le groupe enfile les perles mélodiques de façon incroyable et surtout mémorisables, avec une musique empreinte d’une clarté et d’une innovation indéniables.

Sugar ouvre le bal avec déjà des sonorités extraordinaires. Ce qui frappe d’emblée est la puissance de la batterie et les claviers sublissimes qui enveloppent ce titre fort en gueule. Shakedown et Save Me poursuivent le chemin tracé avec des mélodies à tomber, une puissance de feu énorme, je pense inévitablement à NICKELBACK, période Dark Horse bien sûr, avec cette précision dans les refrains, les choeurs accrocheurs et la formidable énergie qui s’en dégage : magnifique ! Tomorrow va ralentir le rythme certes mais le charme incroyable de la mélodie m’arrache des larmes : énorme ! Les compositions sont courtes mais incisives et dégagent une force de caractère incalculable. On pourrait croire qu’après ce début tonitruant le soufflé mélodique voulu par DEGREED allait retomber mais il n’en est rien !

Animal relance cet élan par une batterie éclatante et toujours ces claviers énormes avant que If Love Is A Game par sa texture balladesque ajoute un soupçon de nostalgie musicale subtile. Ensuite que dire des titres restants de cet album ? Eh bien ils remettent les pendules à l’heure par leur allant et leur puissance mélodique, notamment avec Evil Eye ou le stupéfiant War. DEGREED réussit le tour de force de tenir en haleine l’auditeur jusqu’au bout par la puissance de ses instruments et de ses rythmes hallucinants, Lay Me Down en étant un exemple de plus.

Il y a bien une innovation dans ce registre de composition et surtout une folie mélodique imparable. DEGREED s’impose ici comme un grand de ce hard rock moderne et cette machine à hits est en pleine ascension. Impossible de passer sous silence le dernier titre Silence qui regroupe à lui seul les caractéristiques monstreuses de cet album. Inconstestablement, le futur mélodique du hard rock passera par DEGREED : totalement addictif !!!
Franck Leber - 04.09.2017
Musiciens: Robin Ericsson - chant, basse / Daniel Johansson - guitare / Mats Ericsson - batterie / Micke Jansson - claviers
Producteur:
Label: Gain, Sony music
Music Video:
Shakedown