Autres chroniques

Dead Line - 1986

  Dead Line - 30.06.1986 - Album
 1. Spider in the Brain
 2. Frenzy
 3. Back in the Shadows
 4. The Awakening
 5. Sacrifice of the Vision
 6. Difinitive Urge
 7. Perfume of Violence
 8. Beyond the Reincarnation
 9. Replica
 10. Worst Song

Dead End est un groupe japonais cultissime formé en 1984 par le chanteur Morrie, le guitariste Takahiro qui sera remplacé par You, Crazy Cool Joe à la basse et Tano à la batterie. Cet album est important car il lance la carrière ce groupe atypique.
 
Dead End se lance dans une tournée au Japon sans même avoir de disque et lance dans la foulée ce « Dead Line » qui arrive à vendre 20,000 copies ce qui est une chose fort rare pour un groupe, même au japon, qui n’est pas signé dans une des grosses maisons de disque.
 
La production, bien qu’un peu vieillotte, est de bonne facture pour un album sorti en 1986. On regrettera cependant que les parties de chant soient un peu trop noyées de reverb.
 
Musicalement, ce « Dead Line » est un bon album de Hard Rock à tendance mélodique avec de bons relents speed à la Riot. On pensera également parfois au premier album d’Europe et aux premiers albums de Dio à son écoute.
 
L’entame du disque est bien rentre dedans avec un « Spider In The Brain » bien comme il faut avec un gros riff de guitare.
 
Très rapide avec son gros son de basse, « Frenzy » et « Definitive Urge » ne vous laisseront pas indifférent avec leur arrière goût Riot assez prononcé.
 
Plus lent mais tout aussi efficace, « Back In The Shadow » vous fera craquer avec son gros son de basse.
 
« The Awakening » et « Sacrifice Vision » sont à rapprocher des premiers morceaux de Loudness, Earthshaker et toute la clique japonaise de l’époque.
 
Introduction à la batterie avec un effet synthétique eighties, « Perfume Of Violence » est le morceau qui annoncera le style à venir du groupe. Assez atypique mais fort mélodique, on retrouve ce côté unique et recherché.
 
« Beyond The Reincarnation » vous fera quant à lui penser à Diamond Head période « Borrowed Time » de part la production, le chant cristallin et les doux riffs de guitares en retenue. Un des moments forts du disque.
 
Plus hard rock, « Replica » avec sa rythmique simple et d’une redoutable efficacité.
 
Enfin « Worst Song » est également un très bon morceau une fois de plus dans la lignée d’une Diamond Head.
 
Premier essai et coup de maître, Dead End s’inscrit dans le panthéon des plus grands groupes japonais. Cependant le meilleur reste à venir car Dead End arrivera à se détacher de ses influences de base pour nous proposer quelque chose d’unique.
Nikki - 09.09.2017
Musiciens: Morrie - chant / You - guitare / Takahiro - guitare / Cool Joe - basse / Tano - batterie
Producteur: Masaaki Tano
Label: Night Gallery
Music Video: