Autres chroniques

Loud Minority - 2008

New Religion - 2010

Ruff Justice - 2017


  Ruff Justice - 21.04.2017 - Album
 1. Wild Child
 2. XIII
 3. Walk The Wire
 4. Shot With A Needle Of Love
 5. Killer
 6. Hunter Of The Heart
 7. Snakes In Paradise
 8. If It's Love
 9. Kiss Of Judas
 10. Live Before I Die


Mine de rien, CRAZY LIXX commence à faire partie des valeurs sure de la scène Hard Rock suédoise. Avec un premier album paru en 2007, le groupe peux se targuer d’avoir déjà 10 années d’ancienneté au compteur au cours desquelles CRAZY LIXX a pondu 6 albums dont un album live en 2016 et ce tout nouveau CD cette année du nom de « Ruff Justice». La vie n’a cependant pas toujours été un long fleuve tranquille pour un groupe qui a connu son lot de galères et de changement de line up tout au long de cette décennie. Mais 2017 sera à coup sur une bonne année pour la bande de Dany Rexon grâce à un album vraiment convaincant.

Si CRAZY LIXX a toujours été un groupe talentueux avec une vraie capacité à pondre des morceaux performants et mélodiques, rarement le groupe a réussie à atteindre un tel niveau avec tant de facilité que sur ce « Ruff Justice » Car disons le tout de Go, CRAZY LIXX vient de nous proposer ce qui est probablement son meilleur album à ce jour. Un album qui certes a quelque peu perdu le coté Sleaze que l’on pouvait trouver de ce ci de là au détour de certains morceaux figurant sur les albums précédents, mais qui a gagné en efficacité et en FMisation (oui, je sais, ce terme n’existe pas mais je viens tout juste de l’inventé et je suis sur que vous le comprenez parfaitement !).

Après un «Wild Child» qui annonce clairement la couleur et qui a tout ce qu’il faut pour vous plonger de la meilleure des façons dans ce Hard Rock mélodique sentant bon les 80ies mais avec une prod en béton armé et un refrain fédérateur, CRAZY LIXX balance un excellent «XIII» qui met en avant le coté FM du groupe tout en lui donnant un capital sympathie évident tant ce morceau sent le tube à plein. Parfaitement lancé, «Ruff Justice» continue de plus belle avec le très DEF LEPPARD «Walk the Wire» qui une fois encore met en évidence la capacité du groupe à composer des morceaux super mélodiques et entêtant qui vous rentre dans le crane pour ne plus en sortir. Un excellent morceau qui vous vous surprendrez à  chanter dans votre tête pendant que vous êtes au TAF !

Quand les première mesures de «Shot with a Needle of Love» se font entendre, on sait que c’est à la facette «in your face» de CRAZY LIXX à laquelle nous allons avoir droit et c’est effectivement le cas. Un morceau punchy qui fera bouger un max de popotin lors des prochains concerts du groupe et qui vous fera penser à du FIREHOUSE ou à du SKID ROW (période premier album). Du tout bon d’autant plus que Dany Rexon s’arrache les cordes vocales en tout fin de ce morceau.
On poursuit de plus belle avec un autre excellent morceau, « Killer ». Là encore l’influence DEF LEPPARD période «Hysteria» est flagrante et ce n’est pas moi qui m’en plaiderait d’autant plus que ce «Killer» ne manque nullement d’énergie et de dynamisme. A noter de belles parties de grattes sur ce morceau et en règle générale, la paire Chrissy Olsson/Jens Lundgren fait du TRES on boulot tout au long de cet album.

Avec  «Hunter of the Heart», c’est cette fois au MOTLEY CRUE de l’époque «Dr Feelgood» que l’on pense même si c’est plutôt au riff de «Wild Side» que se rapproche le plus ce morceau bien énergique et pêchu. Un de morceaux que j’ai préféré sur cet album qui a le grand avantage de ne contenir aucun morceau faible. A peine le temps de souffler que démarre gentiment «Snakes in Paradise», pur morceau de Hard FM au refrain ultra mélodique et capable de convertir pas mal de non fans de Hard en très peu de temps. Rien de révolutionnaire, mais c’est ce genre de morceau qui permet de faire découvrir le petit monde du Hard à des non initiés tout en ayant des chances d’en convertir un certain nombre. Simple, certes, mais diablement efficace !

Moment plus soft ensuite avec la power ballade « If it’s Love » qui nous ramène en pleine période 80ies/début 90ies, une époque où ce genre de morceaux caracolaient en tête du Billboard US, pour poursuivre ensuite avec deux petites bombes ultra efficaces avec la double salve finale à base de «Kiss of Judas» et «Live Before I Die». Là, on se laisse aller et on s’éclate au maximum avec tout d’abord «Kiss of Judas» qui accélère quelque peu le tempo, puis ensuite avec le très bon «Live Before I Die» que l’on as envie de rependre à tue tête en levant le poing en l’air. Non, vraiment il n’y a rien d’autres à dire si ce n’est que CRAZY LIXX vient de se hisser à un niveau supplémentaire avec cet excellent album que je recommande vigoureusement aux fans de très bon Hard Rock mélodique énergique.
Jean Philippe - 01.05.2017
Musiciens: Chrisse Olsson - Guitares / Dany Rexon - Chant / Jens Sjöholm - Basse / Joey Cirera - Batterie / Jens Lundgren - guitare
Producteur:
Label: Frontiers Music Srl
Music Video: Wild Child