Autres chroniques

Born dead - 1994

Bloodlust - 2017

  Bloodlust - 2017 - Album
 1. Civil War
 2. The Ski Mask Way
 3. This Is Why We Ride
 4. All Love Is Lost
 5. Raining In Blood / Postmortem 2017
 6. God, Please Believe Me
 7. Walk With Me...
 8. Here I Go Again
 9. No Lives Matter
 10. Bloodlust
 11. Black Hoodie


Ice-T a été un précurseur du Rap et plus particulière du Gangsta Rap. C’est très bien, on s’en fout. Ce qui est un peu plus intéressant, c’est que ce même Ice-T était aussi un fan de Heavy Metal et que très vite l’idée lui est venu de se frotter au genre. C’est ainsi que Body Count est né au début des années 90. Avec Rage Against The Machine, plus connus, le groupe peut être considéré comme une figure de proue de ce qu’on va appeler le Rap Metal. Mais là où RATM allaient puiser du côté du Punk, du Funk et du Hard Rock, Body Count étaient plus intéressés par le Heavy Metal et le Thrash. Ce qui a manqué également au groupe, ce sont des titres accrocheurs qui aurait pu convaincre un plus large public. Aujourd’hui trois des membres fondateurs sont morts, mais le duo des leaders (Ice-T et le guitariste Ernie C) sont toujours là et plus en forme que jamais.

Les sujets traités sont sans surprise la violence sous toute ses formes. Globalement dans la prolongation de ce qu'on peut trouver dans le Gangsta Rap. C'est principalement  cela qui m'empêche d'entrer pleinement dans l'univers du groupe, n'y adhérant nullement. Le premier titre, "Civil War", nous expose d'emblée les caractéristiques musicales du groupe. Un son puissant et agressif, le chant d'Ice-T, ni tout à fait chanté, ni tout à fait rapé, les talents de soliste d'Ernie C. "This Is Why We Ride", est une vraie réussite avec ses passages calmes et ses passages agressifs où Ernie C s'exprime de la plus belle manière. "The Ski Mask Way" et "All Love Is Lost" sont parfaits pour se défouler, mais manquent de subtilité tant dans les paroles que dans la musique. Après une petite intro où Ice-T explique comment il en est arrivé à faire du Metal, le groupe s'offre le plaisir de reprendre "Raining Blood" dans une version plutôt sympathique à défaut d'apporter grand chose. "Walk With Me" est un titre Thrash bien rentre dedans tandis que "Here I Go Again" est mi-tempo bien Heavy. "No Lives Matter », manifeste contre les inégalités, est sans contexte un des titres les plus accrocheurs de l'album tout comme "Bloodlust" qui parle de la capacité de l'être humain à s'autodétruire. Musicalement "Black Hoodie" est dans la continuité du titre précédent mais sans en avoir le souffle épique malgré une volonté évidente.

Globalement, on peut dire que ce dernier album de Body Count est assez réussi, mais les clichés plutôt propres Rap (les paroles sur la violence et les gangsters, les nombreuses intros parlées) rebuteront sans doute pas mal de metaleux. Il n'empêche que le groupe à quelque chose à offrir qui les démarquent un peu de nombreux groupes de Metal actuels et rien que pour ça ils méritent d'être écoutés.
The Wicker Man - 21.04.2017
Musiciens: ce-T - chant / Ernie C - guitare / Juan of the Dead - guitare / Vincent Price - basse, chant / Ill Will - batterie / Sean E Sean - sampler
Producteur: Will Putney
Label: Century Media Records
Music Video:
No Lives Matter - Black Hoodie