Autres chroniques

The Bastard - 2017

  The Bastard - 31.07.2017 - Ep
 1. Never Getting Out Alive
 2. Crawling Through Hellfire
 3. You Can't Have It
 4. Mine, All Mine
 5. Ain't Gonna Last

Lorsqu'un nouveau combo débarque en provenance de Grande Bretagne, on a forcément envie de savoir ce qu'il a dans le ventre, quel est son potentiel. Il faut dire que ce pays a vu naitre tant de groupes légendaires entre les 60's et le début des 90's qu'au fond de certains d'entre nous, on a toujours ce petit espoir que de jeunes loups aux dents longues viendront prendre la relève et perpétuer ce si glorieux héritage.

Parmi l'un des nouveaux venus sur la scène Hard/Heavy, il y a BLIND HAZE, un trio qui s'est formé en 2014. Après des années à tourner, voilà qu'il sort en 2017 un EP de 5 titres intitulé "The Bastard". BLIND HAZE se dit influencé par MOTORHEAD, VENOM, TANK. Et, effectivement, à l'écoute de cet EP, l'esprit de MOTORHEAD est bien présent. C'est même l'influence qui semble le plus ressortir. D'ailleurs, BLIND HAZE, en plus d'officier en tant que power-trio, est drivé par un chanteur-bassiste (répondant au nom de Robert Threapleton Conan) qui éructe, crache ses tripes. Celui-ci, toutefois, n'est pas pour autant une copie carbone du légendaire Lemmy Kilmister, la différence entre leurs 2 grains de voix étant quand même palpable.

Pour ce qui est de la musique, BLIND HAZE oscille entre Hard Rock et Heavy Metal, même si l'urgence et l'incandescence brûlante du Rock n'Roll se font davantage sentir sur cet EP d'une durée de moins de 15 minutes. D'ailleurs, ce trio British balance la sauce sans se poser de questions sur "Never Getting Out Alive" et "Ain't Gonna Last", 2 speederies rageuses qui vont à l'essentiel. Au cours de ce quart d'heure musical plein de décibels, la section rythmique évolue constamment sur un tempo soutenu, les riffs sont toujours acérés, graisseux à souhait. "Mine, All Mine", un poil moins dévastateur, n'en demeure pas moins le titre le plus accrocheur de cet EP, même s'il est beaucoup trop tôt pour savoir s'il deviendra plus tard un classique du genre. Le seul titre qui se démarque réellement du reste de cet EP est "You Can't Have It", qui est plutôt axé mid-tempo et, situé au milieu de cette galette, permet de respirer un peu. 

Difficile de vraiment évaluer BLIND HAZE, vu qu'il n'y a que 5 titres à se mettre sous la dent. Ceci dit, on sent un combo animé de bonnes intentions, déterminé à rendre le plus respectueusement possible hommage à MOTORHEAD et VENOM. Même si BLIND HAZE n'a pas encore composé son "Ace Of Space", les compos ici proposées déboitent et on s'imagine bien prendre du bon temps en allant les voir sur scène. Attendons donc la suite de leur carrière et la sortie de leur premier vrai album studio pour qu'on puisse voir davantage ce que BLIND HAZE a dans le ventre.
Trendkill - 29.08.2017
Musiciens: Robert Threapleton Conan - chant, basse / John Nicholson - guitare / Jason Hope - batterie
Producteur: Par Mahn
Label: APF Records
Music Video: Mine, All Mine