Autres chroniques

Wages of Sin - 2001

Doomsday Machine - 2005

War Eternal - 2014

As the stages burn - 2017

  As the stages burn - 31.03.2017 - Album live
 1. Khaos Overture
 2. Yesterday Is Dead And Gone
 3. War Eternal
 4. Ravenous
 5. Stolen Life
 6. My Apocalypse
 7. You Will Know My Name
 8. Bloodstained Cross
 9. Under Black Flags We March
 10. As The Pages Burn
 11. Dead Eyes See No Future

12. Avalanche
13. No Gods, No Masters
14. We Will Rise
15. Nemesis
16. Fields Of Desolation
En voilà un beau live ! 1er live du groupe enregistré au Wacken 2016 avec la charmante et sublime canadienne hurleuse Alissa White Glutz, Arch Enemy réussi une fois de plus son pari.
 
Il est fort à parier que cet enregistrement saura autant plaire au die hard fan qu’à l’amateur occasionnel de Death Mélodique où Arch Enemy reste la REFERENCE en la matière.
 
Certains fans ont été divisés suite à l’arrivée d’Alissa et au départ de la tigresse allemande Angela. L’orientation du groupe musicale du groupe a également eu ses détracteurs. Pourtant « War Eternal » apportait beaucoup de sang neuf et renouvelait le style du groupe.
 
Set list en béton armé faisant la part belle aux meilleures compos de leur dernière offrande (« Avalanche », « War Eternal », « Stolen Life », etc.) ainsi qu’à une poignée de classiques (« Ravenous », « Nemesis », « Dead Eyes Sees no Future », etc.), son parfait et puissant, rythmiques carrées, blasts de batterie démentiels et carrés de chez carré, chant hurlé maîtrisé de main de maître (pardon de maîtresse!), mélodies infernales , guitares qui se font tour a tour frénétiques (ah ces solis!) puis mélodiques (ah ces solis bis!) et toujours ces riffs précis comme des rasoirs et rapides, rien ne manque à l’appel. Mike Amott démontre ici qu'il est indiscutablement l'un des tous derniers Guitar Hero.
 
Alissa, en très peu de temps, est devenue une frontwoman de tout premier ordre. La Patrone c’est elle ! Quand elle demande de chanter ou de lever les bras, on a bien envie de lui obéir sans réfléchir:) Être une femme libérée, vous savez, ce n’est pas si facile :).
Le public quand à lui suit impeccablement, chante les refrains, et chante les mélodies.
 
De toute façon ceux qui ont vu Arch Enemy en live pourront confirmer qu'il s'agit d'un groupe fédérateur qui sait sortir l'artillerie lourde. Le groupe a ce rare talent pour magnifier ses compos en concert où elles prennent leur vraie dimension.

On ressent à l’écoute de cette rondelle que le groupe est très soudé et prend un grand plaisir à jouer pour ses hordes de fans. On attend de pied ferme leur prochain album et leur prochaine venue en France !
Nikki - 15.05.2017
Musiciens: Alissa White-Gluz - chant / Michael Amott - guitare / Jeff Loomis - guitare / Sharlee D’Angelo - basse / Daniel Erlandsson - batterie
Producteur: Michael Amott et Arch Enemy
Label: Century Media Records
Music Video: Trailer